S’adapter au monde d’aujourd’hui

Valoriser l’école en utilisant des outils modernes

L’information des familles via des supports numériques, ou mieux encore leur implication au travers de la pédagogie inversée, des ENT, des sites d’écoles, des cahiers de vie numériques, etc..., outre son impact positif sur les apprentissages des élèves, contribue à redorer l’image de l’école et de son personnel, en lui apportant une partie du crédit qu’elle a perdu ces dernières années.

0 message... Réagir et partager... >>>

Réduire la fracture numérique

Message de Najat Vallaud-Belkacem

... à l’occasion de la concertation nationale sur le numérique pour l’éducation
"Le numérique est un moyen précieux pour aider à répondre aux défis majeurs que l’École rencontre aujourd’hui : la réduction des inégalités scolaires, culturelles ou sociales, la lutte contre le décrochage ou la démotivation, l’ouverture de l’École sur le monde, sur son territoire, sur son époque."

Retour à la vraie vie

Au moment du plan IPT de 1985, les écoliers pouvaient utiliser des ordinateurs à l’école alors qu’ils n’étaient pas équipés à la maison. Paradoxalement, 30 ans plus tard, la situation s’est inversée dans de nombreuses communes cruellement sous-équipées, où nos élèves passent d’une époque contemporaine à l’âge de la pierre dès qu’ils franchissent le seuil de l’école.

De quelle fracture s’agit-il ?

Le fossé a changé de nature et ne se mesure plus en taux d’équipement des familles. Aujourd’hui, les foyers sont quasiment tous connectés, y compris dans les milieux défavorisés. L’enjeu pour les enseignants est de mobiliser à l’école des usages "intelligents" du numérique qui permettront à leurs élèves de mettre ces technologies au service de leurs apprentissages dans toutes les situations.

La fracture la plus préoccupante est sans aucun doute celle des inégalités croissantes entre les écoles où les enseignants sont en mesure d’utiliser les nouvelles technologies et les autres, notamment parce qu’elles ne sont pas équipées.
0 message... Réagir et partager... >>>

Former les élèves aux usages du numérique

Le Brevet Informatique et Internet (B2i école)

Objectifs du brevet informatique et internet
"Les technologies de l’information et de la communication (TIC) font désormais partie du paysage économique, social, culturel et éducatif. Elles sont largement utilisées tout au long de la vie professionnelle et privée. Il appartient à l’école de faire acquérir, par chaque élève, les compétences lui permettant d’utiliser de façon réfléchie et efficace ces technologies et de contribuer à former ainsi des citoyens autonomes, responsables, doués d’esprit critique."

Le numérique à l’école

L’utilisation du numérique et des Tice à l’École
"L’École contribue au projet d’une société de l’information et de la communication pour tous en initiant, en partenariat avec les collectivités et différents acteurs, des actions pour généraliser les usages et développer les ressources numériques pour l’éducation. Elle forme les élèves à maîtriser ces outils numériques et prépare le futur citoyen à vivre dans une société dont l’environnement technologique évolue constamment."

L’identité numérique

La maîtrise du numérique par les élèves est incontournable tant pour agir, apprendre, que pour se protéger dans la vie quotidienne. Parce qu’ils sont confrontés de plus en plus jeunes aux réseaux sociaux (la majorité des élèves de CM dispose d’un compte Facebook, bien qu’interdit en deçà de 13 ans), une des missions de l’école est de les préparer au monde dans lequel ils évoluent, en particulier en les sensibilisant à la notion d’identité numérique.

Un investissement sur la durée...

Le numérique est l’outil de formation tout au long de sa vie. Peut-on imaginer une école qui ne formerait pas, qui n’adapterait pas les élèves à un outil qui va leur permettre d’évoluer tout au long de leur vie ?

Les apprenants du nouveau millénaire
L’homo sapiens travaille généralement seul. Il se repère à l’écran sur la lecture du texte. Il apprend en absorbant et en internalisant.

L’homo zapiens est connecté, il travaille dans un cadre collaboratif, est à l’aise dans un contexte multi-tâches et est capable d’apprentissages non linéaires. Il compte sur les images et les icônes pour se repérer à l’écran. Il apprend en cherchant et en externalisant.

L’usage des TIC mobilise des compétences cognitives, affectives et socio-culturelles qui dépassent le cadre de l’école.

0 message... Réagir et partager... >>>